Centre somalien pour les services à la famille

La mission du Centre somalien pour les services à la famille consiste à aider les réfugiés et les immigrants dans le besoin, particulièrement face aux besoins des familles et personnes somaliennes vivant à Ottawa, par l’entremise de partenariats, de services et de programmes opportuns, culturellement appropriés et répondant à leurs préoccupations.

L'occasion

Le Centre somalien pour les services à la famille (CSSF) est très sollicité afin d’offrir des services de première importance à ses membres. Par un projet pilote d’entreprise sociale, le CSSF offre les services requis à des clients des secteurs sans but lucratif et privé. Si le projet est concluant, le CSSF pourra non seulement générer des revenus et dépendre dans une moins grande mesure des subventions, mais il fournira aussi des emplois et des possibilités de formation en compétences de tous les jours à ses membres. Les revenus supplémentaires serviront à soutenir le CSSF et ses programmes destinés aux jeunes, aux femmes et aux aînés.
Pendant l’année 2018, plusieurs nouveaux arrivants, dont certains habitent Logement communautaire Ottawa (LCO), ont été embauchés par le CSSF afin de ramasser les détritus et livrer les avis dans les trois communautés des complexes immobiliers de LCO, ce qui démontre la capacité du Centre à développer une entreprise sociale durable.

Le processus

Quatre agences partenaires (le CSSF, la ville d’Ottawa, Logement communautaire Ottawa et le Centre de développement de l’entreprise sociale) ont joint leurs forces sous la gouverne de la Fondation communautaire d’Ottawa afin de démontrer l’efficacité de la Plateforme d’entreprise sociale, qui leur a fourni :

  • sep-arrow la coordination des partenariats;
  • sep-arrow le développement d’un plan d’affaires
  • sep-arrow le soutien au démarrage;
  • sep-arrow l’expertise en communication et marketing.

L’impact

Depuis le projet-pilote, le CSSF a officiellement créé Daalo Property Maintenance et obtenu quatre contrats à ce jour. L’entreprise sociale a embauché cinq membres de la communauté somalienne afin de ramasser les détritus, livrer les avis et effectuer des services de nettoyage. Des contrats ont été signés avec la ville d’Ottawa, Logement communautaire Ottawa et Kiewit.